Rencontre intergénérationnelle à l'usine de moteurs Volvo de Skövde

Elle n'était pas encore née lorsque le premier Volvo FH a été commercialisé en 1993.
Lui travaillait depuis de nombreuses années sur la chaîne d'assemblage à cette époque.
Voici Nesma et Daniel, aujourd'hui collègues à l'usine de moteurs Volvo de ­Skövde où l'incontournable moteur FH prend forme. 
Rencontre intergénérationnelle à l'usine de moteurs Volvo de Skövde

Nesma Odiso est née en 1993, année où le Volvo FH a été commercialisé pour la première fois. Elle travaille désormais à l'usine de moteurs de Skövde.

Déambuler sur le site de production de chaînes cinématiques à Skövde vous donne presque le sentiment d'être chez vous. Pas au sens littéral pour les gens qui y travaillent... mais l'atmosphère conviviale et le fait que les employés semblent bien se connaître permettent de commencer la visite dans un cadre chaleureux et accueillant. 

Nesma Odiso nous fait un grand sourire en rassemblant ses longs cheveux pour en faire une queue de cheval. Elle travaille ici depuis un an et quelques mois.

« Je suis très satisfaite. Je suis généralement de l'équipe de nuit, et ma tâche consiste à assembler des pièces du moteur. J'étais un peu nerveuse au début, mais j'ai beaucoup appris en l'espace d'une année. C'est comme si je me lançais un défi chaque jour », confesse-t-elle.

Elle vit avec son mari et son fils à Skövde et réside en Suède depuis huit ans. 1993, l'année où le premier FH est arrivé sur le marché, coïncide avec son année de naissance. Elle ne peut donc pas se souvenir de ce premier modèle FH.

« Oh non ! J'étais dans l'utérus de ma mère au moment du lancement. Je ne savais même rien des FH avant mon arrivée en Suède. Je sais bien sûr que le véhicule et le moteur ont rencontré un grand succès. C'est appréciable de participer à l'assemblage d'un élément central de ce véhicule. »

Rencontre intergénérationnelle à l'usine de moteurs Volvo de Skövde

Daniel Lundgren était opérateur sur la chaîne d'assemblage en 1993.

Daniel Lundgren, un collègue, pense pratiquement tous les jours à ce véhicule emblématique et au premier moteur D12. En 1993, il était opérateur sur la chaîne d'assemblage et il se souvient très bien des premiers moteurs qu'il avait assemblés.

« J'étais fier de savoir que quelqu'un était sur le point de conduire un camion avec "mon moteur" », sourit-il. 

Il assure aujourd'hui deux fonctions : First-line Manager au centre d'audits produit et de test des coûts de fabrication (où le moteur est mis au banc d'essai) et Quality Control Driver, un rôle axé sur la prévention des défauts de qualité dans la production. Daniel travaille dans l'entreprise depuis l'âge de 17 ans.

« Quand j'ai commencé, à peu près tout était manuel. Nesma commande des robots maintenant, mais nous n'avions pas cette chance auparavant. Mais le feeling avec les collègues est resté le même. De plus, Volvo est une entreprise dans laquelle on peut évoluer. C'est un atout que j'apprécie beaucoup et le meilleur conseil que je puisse donner à Nesma, c'est de suivre des formations et d'évoluer ! Il existe de nombreuses opportunités pour cela », suggère Daniel.

Nesma hoche la tête. Sa tâche consiste en partie à commander les robots, ce qui sollicite énormément l'opérateur.

« C'était délicat au début. Je me représente difficilement comment c'était quand tout était manuel », dit-elle. 

Et quant au conseil de saisir les perspectives d'évolution, elle nourrit déjà des projets pour l'avenir.

« Je poursuivrai mes études ici à Skövde, dans la gestion administrative. J'aimerais rester chez Volvo, mais plutôt dans le service financier une fois diplômée. »

Nous poursuivons notre visite de l'atelier ; Daniel comme Nesma saluent chaleureusement les gens qu'ils croisent. Skövde est une ville relativement modeste et l'usine Volvo joue un rôle important dans son identité.

« Les gens travaillent ici depuis des générations. C'est le cas de mon fils, qui est également né en 1993 », indique Daniel.

« Une autre personne née l'année de la commercialisation du FH, c'est cool ! », surenchérit Nesma. 

Informations Nesma Odiso
Âge : 24 ans (25 en novembre)
Réside à : Skövde
Famille : mari et fils
Mon rôle chez Volvo en 1993 : je n'étais pas née
Mon poste actuel chez Volvo : opératrice
Ce qu'elle préfère dans son travail dans l'usine de Skövde : je me sens chez moi et j'ai des opportunités d'évolution
Temps libre : je fais du sport et je passe du temps en famille

 

Informations Daniel Lundgren
Âge :
48 ans
Réside à : Skövde
Famille : trois enfants adultes, des petits-enfants et mon chien Sixten
Mon rôle chez Volvo en 1993 : j'étais opérateur et j'ai participé à la construction du nouveau site accueillant la chaîne d'assemblage du D12
Mon poste actuel chez Volvo : First-line Manager au centre d'audits produit et de
test des coûts de fabrication (50 %) et Quality Control Driver (50 %)
Ce qu'il préfère dans son travail dans l'usine de Skövde : toutes ces personnes extraordinaires !
Temps libre : je fais des travaux chez moi, fais des sorties en moto et passe du temps avec ma famille et mon chien

 

Informations Usine de Skövde 

  • L'usine de Skövde fait partie de Volvo Group Trucks Operations et a plus d'un siècle d'existence. Aujourd'hui, l'usine est un site de production de classe mondiale qui fournit le groupe Volvo en moteurs et composants Diesel. 
  • Nombre d'employés : environ 3 000. 
  • La superficie totale de l'usine de Skövde est de 265 000 m², ce qui correspond à environ 50 terrains de football.
  • Les principaux processus de l'usine de Skövde sont la fonderie, l'usinage et l'assemblage. L'usine exporte des moteurs et des composants de moteur vers les sites de production du groupe Volvo sur tous les continents.

Related News

25 innovations signées Volvo FH

Depuis le début, le Volvo FH s'est attaché à transformer le futur. Il a changé la donne en 1993 et il continue sa révolution en matière de confort du conducteur, de sécurité, de performances et d'adaptation opérationnelle. Voici 25 des innovations ...