Les coulisses de l'assemblage d'une cabine Volvo

Sur la chaîne de garniture de cabine de l’usine de montage de Volvo Trucks à Tuve (Göteborg), environ 900 pièces sont assemblées pour créer une cabine Volvo complète, le tout en six heures.

Inspection finale de l'assemblage de cabine.

À la fin de la chaîne d'assemblage, la cabine terminée est placée sous un éclairage puissant pour contrôler la peinture et la finition de la carrosserie.

Paulina Lundgren.

Paulina Lundgren, Team Leader, Production Engineering, Cab Trim.

Il est essentiel de suivre un processus très structuré où tous les détails et la moindre action sont conçus pour optimiser la cadence, la précision et l'efficacité.

« Il est indispensable que tout s’enchaîne parfaitement », souligne Paulina Lundgren, Team Leader, Production Engineering, Cab Trim. « Il ne doit y avoir aucun grain de sable dans les rouages : solutions techniques, planification de la production, livraison du matériel et méthode de travail des opérateurs... tout doit être parfait. »

La production commence avec une simple coque de cabine, fabriquée et peinte dans l’usine de cabines de Volvo Trucks à Umeå, dans le nord de la Suède, avant d’être expédiée par train à l’usine de Tuve à Göteborg. Le personnel prépare la cabine pour la chaîne d’assemblage principale en retirant le panneau du tableau de bord et le capot avant. La cabine avance ensuite sur la chaîne d’assemblage principale, à raison d’un mètre par minute.

La cabine transite par 56 postes de travail différents, où chaque employé dispose en moyenne de 5,5 minutes pour remplir sa mission avant que la cabine ne progresse vers le poste suivant. Chaque poste a été conçu et organisé soigneusement pour garantir une cadence et une efficacité optimales, avec tous les outils et toutes les pièces nécessaires disposés de façon pratique et à portée de main. La sécurité et l’ergonomie sont tout aussi primordiales. C’est pourquoi le personnel dispose de tous les supports et outils de levage requis.

« Tous les postes sont conçus pour pouvoir être utilisés par n’importe quel opérateur », ajoute Paulina Lundgren.

Installation du pare-brise.

Deux robots sont utilisés pour poser le pare-brise, les vitres latérales et la vitre de toit des Volvo FH.

 

La chaîne d’assemblage est organisée selon une structure en arête de poisson, avec la chaîne principale au milieu et des chaînes de pré-assemblage plus petites pour les grands modules sur les côtés. Concernant le tableau de bord, il y a même des chaînes de pré-assemblage dédiées : les composants sont assemblés en petits modules, qui sont ensuite assemblés en tableau de bord complet qui est lui-même inséré directement dans une cabine sur la chaîne principale.

Il ne doit y avoir aucun grain de sable dans les rouages : solutions techniques, planification de la production, livraison du matériel et méthode de travail des opérateurs... tout doit être parfait.

Paulina Lundgren

Team Leader, Production Engineering, Cab Trim

Installation du toit ouvrant.

Chaque robot est étalonné pour positionner la vitre avec une précision de 0,1 mm.

Une cabine de taille moyenne se compose de 750 à 900 pièces. Mais il y a environ 3 500 références différentes et les spécifications sont si variées que chaque cabine est pour ainsi dire unique. Le processus est très complexe et conçu pour limiter le risque d’erreur humaine. Par exemple, pour s’assurer que les magasiniers prélèvent les bonnes pièces pour chaque cabine, un système lumineux signale les pièces requises pour la prochaine cabine. Une fois tous les éléments récupérés et envoyés sur la chaîne principale, le magasinier appuie simplement sur un bouton pour enclencher la prochaine séquence de témoins lumineux.

La plupart des pièces et des composants sont installés manuellement. Deux robots sont utilisés pour poser le pare-brise, les vitres latérales et la vitre de toit des cabines du Volvo FH. Chaque robot soulève la vitre à l’aide de ventouses et fait délicatement pivoter le bord sous un distributeur de colle. Différents capteurs autour de la cabine garantissent qu’elle se trouve dans la bonne position pour les bras robotisés. Chaque robot est programmé pour savoir précisément et à tout moment quel modèle de cabine doit se retrouver sur la chaîne et est étalonné pour positionner la vitre avec une précision de 0,1 mm.

Sur les derniers postes, le personnel teste toutes les fonctions de commande. La cabine est placée sous un éclairage puissant pour contrôler la peinture et la finition de la carrosserie. Elle est ensuite convoyée vers la chaîne d’assemblage du châssis, où elle est reliée au châssis et à la chaîne cinématique.

Cabines sur la chaîne d'assemblage.

Assemblage des cabines - Tuve

  • 3 500 références utilisées lors de l'assemblage des cabines.
  • 240 opérateurs intervenant dans la zone d'assemblage des cabines pendant la production.
  • 56 postes de travail sur la chaîne d'assemblage des cabines.
  • 5,5 minutes en moyenne passées sur chaque poste de travail.
  • 6 heures pour qu'une cabine passe d'un bout à l'autre de la chaîne d'assemblage.
  • 120 cabines sont actuellement produites à Tuve chaque jour.

Contenu connexe

Le berceau des moteurs

Visitez l'usine de moteurs Volvo à Skövde, en Suède, où tous les moteurs de la marque sont fabriqués, et rencontrez les ingénieurs à l'origine de la technologie Euro 6....

Une minute – Espace de la cabine

Ces dernières années, les améliorations apportées à la conception des cabines Volvo Trucks ont vu l'habitacle du Volvo FH gagner jusqu'à un mètre cube. Résultat : une plus grande sensation d'espace et de légèreté, ainsi qu'une capacité de rangement ...

Une minute – Visibilité

Dans la circulation, une visibilité limitée compromet la sécurité des conducteurs et des autres usagers de la route. C'est pourquoi Volvo Trucks conçoit ses cabines de sorte à minimiser le risque de distraction et à offrir une visibilité maximale. ...

Filtrer les articles

5 true 5