Fendre l'air avec un meilleur aérodynamisme

Le carburant représente environ un tiers des dépenses d'une entreprise de transport. En couplant les améliorations apportées à l'aérodynamisme au nouveau moteur EURO 6 Step C, Volvo Trucks offre jusqu'à 3 % d'économies de carburant supplémentaires en transport régional et longues distances.

Soufflerie.

Volvo Trucks peut identifier le potentiel d'amélioration en matière d'aérodynamisme grâce à des tests en soufflerie.

Lorsqu'un véhicule est conduit à une vitesse constante comprise entre 60 et 90 km/h, la résistance à l'air est l'un des facteurs qui influent le plus sur la consommation de carburant. Volvo Trucks a donc travaillé dur pendant de nombreuses années pour améliorer l'aérodynamisme. L'entreprise mène plusieurs projets axés sur des applications susceptibles de réduire considérablement la résistance à l'air. Ces applications seront progressivement commercialisées dans les années à venir. 

Anders Tenstam, Technology Specialist Aerodynamics.

En tant que Technology Specialist, Anders Tenstam cherche à anticiper les futurs besoins de nos clients.

Les améliorations apportées à l'aérodynamisme et lancées au printemps 2016 sont les fruits de ces efforts, avec notamment l'optimisation des déflecteurs d'air, du passage de roue, des garde-boue et des spoilers avant du Volvo FH. Couplées au nouveau moteur EURO 6 étape C, ces améliorations équiperont de série le nouveau Volvo FH à compter de juin 2016.

« Même lorsque le nouveau Volvo FH a été lancé en 2012, nous avions tout mis en œuvre pour réduire autant que possible la résistance à l'air, en réponse au panel d'exigences de nos clients vis-à-vis du véhicule. Nous avons depuis analysé chaque zone du véhicule, à la recherche de toute amélioration susceptible d'apporter les meilleurs résultats possibles pour nos clients », explique Anders Tenstam, Technology Specialist Aerodynamics.

Les différentes zones de perte ont été passées à la loupe et les améliorations possibles ont fait l'objet de tests en soufflerie et de simulations par ordinateur. Il a ensuite fallu trouver des solutions pour produire la technologie correspondante en respectant les impératifs de qualité et de coût. 

Nous avons analysé chaque zone du véhicule, à la recherche de toute amélioration susceptible d'apporter les meilleurs résultats possibles pour nos clients.

Anders Tenstam, Technology Specialist Aerodynamics

« Développer une technologie avancée, c'est essayer d'anticiper les besoins futurs de nos clients et s'assurer que la technologie recherchée est disponible lorsque la réglementation et les niveaux de coût permettent leur commercialisation », poursuit Anders Tenstam.

Ces dernières années, Volvo Trucks a pu tirer parti des progrès technologiques pour améliorer l'aérodynamisme de ses produits. La hausse des coûts du carburant sur le long terme et la sensibilisation croissante aux questions climatiques incitent les clients à exiger des véhicules offrant un meilleur rendement énergétique. Cette aspiration à un rendement énergétique supérieur s'inscrit dans l'approche Every drop counts (chaque goutte compte) de Volvo Trucks

Laboratoire de moteurs Volvo Trucks.

Mats Franzen et son collègue Anders Rutquist, Chief Project Manager, dans le laboratoire de moteurs à côté du nouveau moteur EURO 6 étape C.

 

La quête du rendement énergétique affecte également le développement des moteurs : « Nous nous attachons en permanence à répondre aux réglementations plus strictes imposant des moteurs plus propres, sans compromettre la motricité. La performance, la productivité et la motricité sont très importantes pour nos clients et leurs conducteurs. Nous nous attelons à répondre à ces exigences, mais cela ne doit pas se faire aux dépens de la consommation de carburant. Bien au contraire », ajoute Mats Franzen, Product Manager en charge des moteurs Volvo Trucks.

Pour Volvo Trucks, l'entrée en vigueur de la norme EURO 6 étape C est à l'origine de diverses optimisations des moteurs D11, D13 et D16 : pistons à frottement réduit contre la chemise de cylindre, nouveau turbocompresseur amélioré, arbre à cames optimisé, notamment. Combiné à plusieurs améliorations logicielles, cela a permis de réduire la consommation de carburant sans altérer les performances du moteur.

Ce produit apportera des avantages de taille aux clients, sous la forme de coûts de carburant réduits. Ils bénéficieront ainsi de meilleures marges bénéficiaires sans compromettre les performances.

Mats Franzen, Product Manager en charge des moteurs Volvo Trucks.

« Notre moteur EURO 6 étape C constitue un grand pas en avant vers le futur du transport éco-énergétique. Ce produit apportera des avantages de taille aux clients, sous la forme de coûts de carburant réduits. Ils bénéficieront ainsi de meilleures marges bénéficiaires sans compromettre les performances », assure Mats Franzen. 

Mats Franzen, Product Manager en charge des moteurs Volvo Trucks.

Mats Franzen, Product Manager en charge des moteurs Volvo Trucks.

Pour de nombreuses sociétés de transport, le carburant représente un tiers des dépenses totales. Implantée à Varsovie (Pologne), la société Jastim investit massivement pour réduire sa consommation de carburant. Les plus gros clients de Jastim sont Schenker, IKEA et DHL, trois entreprises qui attachent une grande importance aux questions environnementales et qui encouragent leurs fournisseurs à réduire en permanence leur consommation de carburant.

Il y a trois ans, avant que Jastim n'achète de nouveaux Volvo FH, sa consommation de carburant moyenne était comprise entre 31 et 32 litres/100 km. Aujourd'hui, grâce aux nouveaux Volvo FH et à la formation à la conduite économique, cette consommation est passée à 26 litres. L'entreprise précise que ses meilleurs conducteurs tournent en moyenne à 24 litres, et même moins en cas de conditions topographiques et aérodynamiques favorables.

« Ce qui paraissait impossible il y a trois ou quatre ans fait aujourd'hui partie de la routine. Nous devions absolument réduire fortement notre consommation de carburant. En fait, nous n'avions pas le choix... la survie même de notre entreprise en dépendait », confesse Jacek Słowiński, propriétaire de Jastim.

Pour rester compétitive, son entreprise renouvelle régulièrement son parc de véhicules et les spécifications Volvo Trucks intègrent généralement les dernières applications pour une conduite plus économique.

Véhicule de Jastim SP.

Selon Jastim SP, qui emprunte régulièrement le même itinéraire de 330 km entre Młochów et Tarnowo Podgorne (Pologne), le vent pourrait augmenter la consommation de carburant de 10 litres.

 

« Toutes les innovations technologiques nous intéressent. D'après notre consommation mensuelle de carburant, une économie supplémentaire de 3 % correspond à des milliers de litres », annonce Jacek Słowiński.

Jastim est un client Volvo Trucks opérant dans le secteur longues distances, avec un intérêt certain pour les économies de carburant. Volvo Trucks s'est donc inspiré des spécifications de cette société de transport pour développer de nouveaux équipements aérodynamiques. Ces équipements s'adressent aux clients qui adoptent une vitesse constante comprise entre 60 et 90 km/h, car ce sont eux qui bénéficieront le plus de ces améliorations. L'ampleur des économies auxquelles les clients peuvent prétendre dépend de leurs propres exigences et spécifications, elles-mêmes fonction de l'état des routes empruntées par les véhicules.

Compte tenu de notre consommation mensuelle de carburant, une économie supplémentaire de 3 % correspond à des milliers de litres.

Jacek Słowiński, Jastim Transport.

Anders Tenstam se réjouit de la commercialisation prochaine de nouveaux équipements aérodynamiques destinés aux clients opérant sur de longues distances. Il y entrevoit un fort potentiel d'améliorations, mais reconnaît que la maturité technologique doit être soutenue par de nouvelles lois et réglementations.

« À l'heure actuelle, de nombreuses réglementations nationales sur la longueur des véhicules freinent ce qu'il est possible de mettre en place pour améliorer l'aérodynamisme. Par exemple, la conception des cabines pourrait être optimisée s'il était possible d'exclure la longueur du tracteur de l'ensemble. Sous sa forme actuelle, la cabine est un délicat équilibre de fonctionnalités intérieures et extérieures. Une cabine plus aérodynamique optimiserait également l'écoulement de l'air autour du véhicule, réduisant les turbulences énergivores à l'avant », précise-t-il. 

Jacek Słowiński, propriétaire de Jastim SP.

Jacek Słowiński a beaucoup investi pour réduire la consommation de carburant des véhicules de sa société Jastim SP.

Anders Tenstam souligne également que les remorques peuvent bénéficier d'améliorations considérables sur le plan aérodynamique. À l'avenir, cela pourrait resserrer la collaboration avec les clients autour de la conception de solutions de transport durables couvrant l'ensemble du véhicule, et pas seulement la cabine. Cela exige de développer des solutions pratiques au niveau commercial comme en ingénierie.

« Dans le cadre de notre travail de développement sur le long terme, il nous a paru possible de nous rapprocher de l'efficacité aérodynamique des voitures particulières en corrigeant les zones stratégiques du véhicule, en coopérant sur les réformes législatives et en tenant compte du véhicule dans son ensemble. Dans un proche avenir, cela pourrait pratiquement réduire de moitié la résistance à l'air par rapport au niveau actuel », conclut Anders Tenstam. 

Contenu connexe

La bonne sensation – Comment l'IFS a été développée

L'objectif de la mission était clair : développer un système de suspension qui hisse les véhicules Volvo au rang de leaders mondiaux dans les domaines du confort et de la manœuvrabilité. Relever le défi a été une autre paire de manches....

Avantages du système Volvo Dynamic Steering pour les conducteurs

Une stabilité parfaite à vitesse élevée, une totale maîtrise à vitesse réduite et une diminution significative de la fatigue musculaire et articulaire. Révolutionnaire, le système Volvo Dynamic Steering a été lancé en 2013. Depuis, il a ...

La révolution hybride - Des années de recherche et développement

En juin 2011, Volvo Trucks a livré son premier véhicule hybride à un client. On compte aujourd'hui plus de 50 Volvo FE hybrides en activité. La conception de ces véhicules a nécessité des années de R&D et les technologies hybrides de Volvo Trucks ...

Filtrer les articles

5 true 5